Des Bambous dans la surface de réparation L’histoire vraie de l’Anglais qui a fait jouer au football un milliard de Chinois – Rowan Simons [Livre]

Des Bambous dans la surface de réparation L'histoire vraie de l'Anglais qui a fait jouer au football un milliard de Chinois
Auteur: Rowan Simons
Titre: Des Bambous dans la surface de réparation L’histoire vraie de l’Anglais qui a fait jouer au football un milliard de Chinois
Nombre de pages: 380 pages
Langue: Français
Format: PDF,ePub, mobi, azw, kf8, txt, audio (.mp3)

Télécharger des livre:

PDF ePub mobi iBook
Livre audio Téléchargement:

AudioBook


Descriptions du produit:
Pr-commandez cet ebook avant le 30 octobre et profitez de ce prix spcialRassembler des Chinois pour constituer une quipe de football, c’est possible !Quand il arrive en Chine en 1986, Rowan Simons cherche intgrer une quipe de football amateur avant de se rendre compte qu’il n’en existe aucune dans ce pays o toute runion de plus de 10 personnes est encore considre comme… une manifestation ! Profitant de sa position de prsentateur la tlvision chinoise, Rowan Simons essaye alors de montrer autre chose au public chinois que le glamour et les paillettes de la Premier League britannique, savoir l’esprit profondment amateur l’origine de ce sport. Sans grand succs d’abord, car en Chine la pratique du football n’est envisage que verticalement, travers des directives du parti et des units d’lite censes porter l’quipe nationale au niveau des nations europennes et sud-amricaines.En raction cette mthode voue l’chec, au bout de quelques annes, paralllement aux rsultats dsastreux de l’quipe nationale chinoise et persuad que la culture du football doit se construire de la base vers le sommet plutt qu’en sens inverse, Rowan Simons commence par construire un terrain, des vestiaires, avant de fonder le premier club de foot amateur en Rpublique Populaire de Chine.Des Bambous dans la surface de rparation retrace l’odysse jubilatoire d’un homme qui, en hommage tous les grands pionniers de ce sport aujourd’hui le plus populaire au monde, a tent de rattraper le temps perdu dans un pays qui, bien qu’ayant invent ce sport, semblait avoir jusque-l oubli de le populariser. Ce livre est surtout un portrait dsopilant des milieux du sport et de l’audiovisuel en Chine, et un salutaire rappel du lien consubstantiel et entre la pratique du football amateur et la comptition de haut niveau, tel qu’tabli en lettres d’or par toutes les instances internationales de ce sport.Une formidable enqute de sociologie et d’anthropologie relate au travers de ce tmoignageCE QU’EN PENSE LA CRITIQUE – Passionnant, intelligent et drle (Times)- Le football se rvle une fois de plus un clef fascinante pour comprendre un pays (Financial Times)- Un livre que je conseille vivement (Florian Delorme, France Culture, Culturesmonde)A PROPOS DE L’AUTEUR Rowan Simons a travaill plus de vingt ans dans l’univers des mdias en Chine et fait partie des rares spcialistes trangers de la tlvision chinoise, pour laquelle il a t prsentateur, producteur et distributeur. Il joue au football au moins une fois par semaine au sein du FC Cit Interdite.EXTRAITAvant de me mettre apprendre le chinois, en 1986, j’avais dj dcouvert l’Amrique du Sud, et c’est sur ce continent de fanatiques que le pouvoir du football m’a vritablement t rvl. Au moment de partir en voyage pour six mois au Brsil (j’tais alors adolescent), j’ai reu un conseil que je n’ai jamais oublipar la suite. Au vu des nouvelles rcentes relatives des juntes militaires, des kidnappings et des vols main arme, un ami de mon pre me confia : C’est dangereux l-bas, tu ferais bien d’emporter avec toi&#x2026, un ballon de foot. Ma mre eut un ricanement poli, mais il ne plaisantait pas, et je le pris au pied de la lettre. Les quelques ballons de foot que je pris avec moi au cours de ce voyage me permirent de transformer moult suspicions en sourires, et ce du Brsil mridional au sud du Chili. J’avais t un ailier gauche du dimanche relativement hardi, de sorte que jouer au football en des lieux divers et varis m’avait jusqu’ici valu plus d’amitis que de bagarres. C’est ce voyage en Amrique du Sud une anne de Coupe du monde qui finit de me convaincre que le football pouvait sauver le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Spam Protection by WP-SpamFree